Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
Nous ne les oublions pas.

Nous ne les oublions pas.


groupesToute l'association

 

Dans l'ordre alphabétique

----------

 

*** Rolland ALBINET ***

Licencié.

Décédé le lundi 15 août 2011 à l'âge de 71 ans.

     Rolland était licencié au club depuis sa création et participait activement à toutes ses manifestations. Il était également très présent dans les concours, officiels ou non et dans le championnat d’Aveyron des clubs. Il faisait à chaque fois profiter les jeunes joueurs et les novices de son habileté unique et de son expérience. Disparu subitement à l’âge de soixante et onze ans, il nous laisse le souvenir de son extrême gentillesse et de son grand esprit de camaraderie.

 

----------

 

*** René ESCORBIAC ***

Licencié.

Père de Pierre ESCORBIAC, trésorier adjoint.

Grand-Père de François ESCORBIAC, licencié.

Décédé le mardi 4 septembre 2012 à l'âge de 80 ans.

     René était le patriarche de l’Association des Pétanqueurs Cassagnols. Licencié et doyen du club depuis sa création, il en était une figure incontournable et était très impliqué dans sa vie sportive et associative. Ayant compté parmi l'élite des pétanqueurs aveyronnais et stratège hors pair, il était un formidable professeur pour ses coéquipiers et même pour ses adversaires à qui il ne manquait jamais de faire partager sa vision du jeu. Sa disparition subite à l’âge de quatre-vingts ans laisse un grand vide tant il était apprécié et présent dans la vie du club.

 

----------

 

*** Francis MARTY ***

Licencié.

Décédé le jeudi 5 décembre 2013 à l'âge de 66 ans.

     Francis était un pétanqueur cassagnol depuis la création de l’association. Présent à toutes les manifestations du club, il participait également aux concours de fête et aux concours officiels ainsi qu’au championnat d’Aveyron des clubs. Il était également très souvent présent les après-midis sur les rives du Céor où il faisait montre de sa précision unique au tir, de sa gentillesse et ne manquait jamais de taquiner ses adversaires et ses coéquipiers. Il s’est courageusement battu contre la maladie pendant plusieurs années et même souffrant et affaibli physiquement, il continuait à venir de temps en temps au milieu de ses amis pétanqueurs jusqu’à sa disparition à l’âge de soixante-six ans.

 

----------